Photographie de sports, photojournalisme et médias sociaux

Namur, Belgium - January 27, 2011 : Dexia Namur Capitale - Sint-Katelijne-Waver during the 1/4 final game of the Woman's basket Belgium Cup.C’est la question que se posent beaucoup de photographes lorsqu’ils sont confrontés à la superbe lumière artificielles des salles de sport et qu’ils regardent leurs photos.

Vous avez déjà remarqué sur vos photos que ce qui aurait du apparaitre comme étant blanc ne l’était pas toujours. C’est du à la balance des blancs (BDB en abrégé).

La lumière a une température (exprimée en degrés Kelvin) qui varie en fonction de la source qui la produit; elle varie du bleu froid (20 000°K) au rouge chaud (1000°K).

Pour se rendre compte de cette différence de couleur de la lumière, prenez une feuille blanche et regardez la à la lumière d’une bougie, d’une lampe à incandescence ou d’un tube néon; on ne perçoit pas tout à fait la même couleur suivant la source de lumière. Notre cerveau compense une partie mais il reste de petites différences de couleurs/teintes.

La lumière générée par une bougie a un aspect plus chaleureux (jaune orangé) que celle perçue à midi lors d’une journée ensoleillée (perception plutôt blanc), alors que par un temps gris, couvert et froid la teinte sera plutôt perçue comme étant bleutée.

L’impact de la t° de couleur ne se fait évidemment pas que sur le blanc, mais également sur toutes les autres couleurs ….

 

Comment éviter le problème ?

Si à l’époque du film argentique il fallait jongler avec des films adaptés à tel ou tel type de lumière et des filtres pour corriger une couleur dominante dans la lumière, en numérique l’informatique nous permet de régler finement et facilement la BDB.

Les appareils numériques, disposent d’une série de pré réglages de l’on peut sélectionner en fonction des conditions de prise de vue : Soleil, éclairage incandescent (ampoule à filament), éclairage fluorescent (les néons), ombre, nuageux,  …

Ils disposent également d’un mode automatique pour la DBD, dans ce cas le processeur intégré de l’appareil va tenter de détecter la t° couleur de la scène et corriger automatiquement la BDB.
Cette solution donne généralement de bons résultats lorsque l’éclairage de la scène n’est pas trop complexe ou à l’extérieur, par temps ensoleillé par exemple.
En intérieur, ou dans le cas ou les conditions d’éclairage sont difficiles, les résultats sont plus aléatoires; c’est pour cela que l’on peut aussi faire un …

Réglage manuel de la BDB

Dans certains cas, les réglages prédéfinis de DBD ne sont pas assez efficaces, il est alors possible (conseillé) de faire une BDB manuelle, c’est à dire que l’on va étalonner la BDB l’appareil en fonction de la lumière réellement présente.
La technique à suivre varie suivant les marques d’appareil, généralement il faut photographier un objet blanc (une feuille de papier blanc ou un t-shirt blanc occupant tout le cadre par exemple), dans les mêmes conditions d’éclairage que le sujet que l’on doit photographier (très important) et indiquer à l’appareil que cette photo est la référence pour la BDB.

Ne pas oublier de changer le réglage chaque fois que les conditions d’éclairage changent, sinon le résultat sera encore pire qu’en BDB automatique.

Corriger la BDB grâce au format RAW

Si vous photographiez en RAW [article Wikipedia sur le RAW] (et pas en JPEG), il est possible de corriger la BDB sur l’ordinateur, après avoir pris la photo alors que ce n’est pas possible avec une photo JPEG.
Exemple ci-dessous, à gauche avec une BDB erronée et à droite la BDB corrigée à la main dans Lightroom pour obtenir un résultat plus correct en terme de couleurs / teintes.

Namur, Belgium - January 27, 2011 : Dexia Namur Capitale - Sint-Katelijne-Waver during the 1/4 final game of the Woman's basket Belgium Cup. Namur, Belgium - January 27, 2011 : Dexia Namur Capitale - Sint-Katelijne-Waver during the 1/4 final game of the Woman's basket Belgium Cup.

Le fait de pouvoir corriger la BDB des fichiers RAW en post-traitement ne doit pas vous dispenser de faire les meilleurs réglages possibles dès le début, à la prise de vue, afin de devoir faire le moins de corrections possibles en post-traitement.

3 comments

February 13th, 2011

Excellent article, merci, Frédéric.
En effet, j’ai rencontré ce problème lors de mes premières photos du 7D dans la salle d’entraînement des Angels à Malonne. En voyant les photos, j’avais tout de suite pensé à la BdB.

Je photographiais en jpg – pour avoir le maximum de rafale, et pour tester le 7D. Avec Lightroom et la ” pipette ” de la palette couleurs, j’ai su corriger la dominante blanche.

Tu peux voir cela sur :
http://www.flickr.com/photos/rickwell/sets/

Si je dois y retourner, je penserai à toujours avoir un mouchoir blanc avec moi…

@+

February 13th, 2011

Bonjour Michel,
effectivement, avoir quelque chose de blanc avec soi pour faire une balance personnalisée est une bonne idée; mais dans certains cas ça ne fonctionne pas 🙁 .
J’ai un autre article en préparation à ce sujet avec des explications.

J’ai été voir tes photos, apparemment tu as assez bien réussi à rattraper et corriger la balance de blancs même sur des JPEG:

February 16th, 2011

[…] Pourquoi mes photos de sport en intérieur ont elles une teinte jaune / orange ? […]

leave a comment