Photographie de sports, photojournalisme et médias sociaux
category: Liban
tags:

Aujourd’hui promenade dans Beyrouth, principalement du coté de ‘Downtown’ pour aller à l’ambassade et puis Hamra pour aller se balader.
Pour aller dans à l’ambassade, j’ai croisé énormément de soldats en armes qui fermaient des rues, surveillaient des carrefours.
L’ambassade se trouve dans le ‘bloc A’ rue Emir Bechir, évidement arrivé devant un batiment bloc A pas d’ambassade de Belgique …
Quelques allers et retours plus tard dans cette rue (en étant fouillé à chaque fois) et quelqu’un finit par savoir ou ce trouve l’ambassade (yesss…).
J’ai donc rempli le petit formulaire pour signaler ma présence et j’ai recu une invitation pour aller à la réception pour la fête du roi le 15 (oups j’ai oublié mon costard à la maison …) et un document m’expliquant les procédures d’urgence.
La procédure d’urgence ne devrait pas servir tout de suite, les libanais (du moins certains d’entre eux) sont certains qu’un conflit avec leur voisin du sud (aka Israel) se produira à nouveau, mais il ne pensent pas que ca se produise avant 4 / 5 ans.

Au retour, quelques photos pour montrer l’évolution de Beyrouth, malgré la guerre des nouveaux building continuent à apparaitre dans la ville

sm_20061107_0002_beyrouth2.jpg

sm_20061107_0007_beyrouth2.jpg

ce qui n’empêche pas les buildings avec des traces du passé de rester en grand nombre.
La grande tour à gauche, c’est (ou plutôt c’était) l’hôtel Holliday Inn, à coté se trouve l’un des hôtels les plus chers de Beyrouth (Phoenicia)

sm_20061107_0012_beyrouth2.jpg

A proximité du site ou le 1er ministre Hariri a été tué dans un attentat, la zone est totalement dévastée et gardée par l’armée rn permanence; mais est laissée en l’état pour le moment.

sm_20061107_0024_beyrouth2_bw.JPG

Autres cicatrices entre mon hotel et le Palm Beach, un ancien hotel qui a mal vécu une guerre précédente

sm_20061107_0029_beyrouth2_bw.JPG

L’après midi direction opposée pour aller au ministère du tourisme, passer devant l’université américaine de Beyrouth.
Hamra est un quartier très animé avec une circulation automobile infernale, un code de la route toujours aussi spécial et des odeurs de gaz d’échappement qui ne sont pas terribles.

On dirait que les habitants ont un énorme passion pour la pêche, on rencontre des pêcheurs tout le long du front de mer, depuis le matin jusqu’à après la tombée de la nuit.

sm_20061107_0052_beyrouth2.jpg

leave a comment