Photographie de sports, photojournalisme et médias sociaux
category: Photojournalisme
tags:

c’est le nom de la plus grande exposition photo jamais montée par le National Geographic à Washington. Cette expo de 2006 du photographe Reza raconte la vie de l’Homme de la naissance jusqu’à sa mort.
L’exposition est composée d’images de personnes de toutes races, origines, religions pour montrer que nous nous ressemblons.

La carrière du photographe Iranien Reza commence dans les années 70. Alors étudiant il prends une photo d’une pauvre femme vendant des restes de poissons sur un marché et lui demande de raconter son histoire : elle lui raconte qu’elle revends les restes mais qu’elle doit donner 50% de sa recette au policier qui surveille le marché.
Emu par cette histoire Reza Deghati, décide de créer un petit journal dans lequel il publie de la poésie, des textes et l’histoire de la vielle dame du marché avec l’idée que quand l’histoire sera connue, les autorités vont réprimender le policier afin qu’il laisse la vielle femme tranquille.
Ce qu’il n’avait pas prévu c’est que la police du Shah débarquerait à l’école pour confisquer les autres copies du magazine, le battre et le prévenir que s’il recommencait il serait tué, tout comme ses parents.

Son père a qui il raconte la “mésaventure” lui dit :”Reza, crois tu en ce que tu fais ? Si oui, fait le”.
Ces mots sont le début d’une vie consacrée à documenter les injustices sociales partout dans le monde.

Durant ses études à l’université, il prends des photos des pauvres et des déshérités de la société et les affiche par centaines autour de l’université.
Il est emprisoné une première fois pour 6 mois et torturé afin de savoir à quel groupe il appartient. Se rendant compte qu’il s’agit juste d’un étudiant il est envoyé en prison ou il va passer 3 ans en compagnie des mollahs qui vont bientot se retrouver au pouvoir en Iran après la chute du Shah

A sa sortie de prison il découvre que le nouveau régime tolère encore moins la liberté de la presse que le régime précédente et décide d’abandonner son nom de famille et de ne garder que son prénom.

En 1979 il travaille comme fixer pour la presse étrangère qui couvre l’ascension de Khomeni. Les photographes à qui il montre certaines de ses photos lui suggèrent d’aller à Paris rencontrer des agences; quelques semaines plus tard il revient en Iran comme photojournaliste pour Sipa presse.

Durant les années qui suivent, il va couvrir des guerres, des conflits, problèmes sociaux en Europe, Afrique, Asie pour des magazines tels que Geo, National Geographic, Time, Newsweek, …

une bio plus complète (en anglais)
des photos de l’exposition

category: Photojournalisme
tags:

This week I’d like to show you 2 photo essays related to 2 african countries.

Congo at the Crossroads is related to the forgotten conflict in the Democratic Republic of Congo (previously Zaïre). Since 1998 an estimated of 4 000 000 people have lost their lives due to this conflict, this is almost 2 times more victims every year than the 2004’s tsunami in Asia.
Congo at the Crossroads / Marcus Bleasdale pour Time Magazine
Pictures Marcus Bleasdale for Time Magazine.

Delta is related to the situation in the Niger Delta in south of Nigeria.
This oil-producing region generate huge amount of money, but only a small part is used by and for the people living there, it is estimated that 70% of this wealth is “lost” due to corruption.
If the population doesn’t see the money (most of them have less than 1$ a day to survive), they can see and feel the impact on their environment.
Delta du Niger / Ed Kashi pour National Geoographic
Pictures Ed Kashi for National Geoographic.

category: Photojournalisme
tags:

Cette semaine 2 essais photos consacrés à 2 pays africains.
Congo à la croisée des chemins (Congo at the Crossroads en anglais) est consacré au conflit assez peu médiatisé qui se déroule actuellement cours en République Démocratique du Congo.
On estime que depuis 1998 ce(s) conflit(s) a causé la mort d’environ 4 000 000 de personnes, soit presque 2 fois plus de victimes chaque année que le tsunami de 2004.
Congo at the Crossroads / Marcus Bleasdale pour Time Magazine
Les photos sont signées Marcus Bleasdale pour Time Magazine.

Delta du Niger est consacré à la situation dans cette région pétrolière du sud du Nigéria. Bien que générant énormément d’argent, les retombées économiques pour la population sont minimes, les retombées écologiques elles sont bien visibles. On estime que 70% des revenus du pétrole disparait via la corruption, de cefait la plupart de la population vit avec moins de 1 dollar par jour.
Delta du Niger / Ed Kashi pour National Geoographic
Photos Ed Kashi pour National Geoographic.

category: Photojournalisme
tags:

To start this english version of the blog, here are 2 blogs that i’ve found interresting :

The Spark of Accident : a photoblog by Jon Anderson, a photojournalist based in Dominican Republic. In this blog you’ll discover some unknow photgraphers, some essays and reflexions on photogrpahy but also a lot of other usefull informations.

Photoportail : a blog made by young photojournalists (mainly from France) where they présent some reportages made in France or abroad.

category: Divers
tags:

I started blogging in french a few months ago, this was usefull to keep in touch with friends and family. That was ok for most people, but not everyone can read french, so I had some people translating the blog using Google tools with fun results 🙂

That’s why I decided to start an english version of this blog, now I’ll have 2 time as much work to post messages 😉

See you soon for an update …

category: Photographie
tags:

Voici 2 blogs intéressants qui méritent un petit détour :

The Spark of Accident : le blog ‘photo’ de Jon Anderson, photographe basé en république Dominicaine, au travers duquel on découvre des photographes peu connus et d’autres infos intéressantes. (en anglais).

Photoportail : un blog de (jeunes) photoreporters indépendants qui présente des reportages réalisés en France ou à l’étranger.