Photographie de sports, photojournalisme et médias sociaux
category: USA
tags:

Au menu de ce samedi il y avait la visite d’Historic Stagville, un site qui a appartenu à la famille Bennehan-Cameron, l’une des plus grandes plantation de tabac dans les années 1850 avec plus de 30 000 acres (environ 12 000 hectares) et près de 900 esclaves.
Actuellement le site héberge encore quelques restes de cette époque : la maison du proprio, le cimetière familial, des maisons abritant les esclaves, …
Les détails en long et en large (et en anglais) : http://www.historicstagvillefoundation.org

Bref au vu du site Internet et de l’article dans le bouquin à l’hôtel ça devait être intéressant à visiter, surtout si c’était bien arrangé comme ce que j’avais vu l’an passé au Canada (voir ici). Dans la réalité c’est pas tout à fait ça …
Les batiments sont fermés à clé, donc impossible de voir l’intérieur et il n’y a pas beaucoup d’infos à se mettre sous la dent.
Les maisons destinées aux esclaves ont une particularité par rapport à ce qui ce faisait habituellement dans la région, elles ont 1 étage et possèdent 4 pièces, alors que d’habitude il n’y qu’une seule pièce et pas d’étage.
Lors de la construction de ces batiments Paul Cameron a tenté de fournir un environnement de vie relativement sain à ses esclaves; en protégeant leur santé, il protégeait également son investissement et sa force de travail.

Bon il faisait plein soleil donc c’était une bonne occasion pour prendre l’air et ne pas passer son temps en voiture.

Quelques photos :
La maison
L'immense cimetière, dans lequel seules 3 personnes sont inhumées

Maisons d'esclaves

Maisons d'esclaves

leave a comment